2007-07-03

Traitement naturel ou médicaments ?

Un blog sur ce qu'a été nommé la médication naturiste
ou la médecine naturiste (terme toujours
discutable), des concepts thérapeutiques divers du plus
simple au plus complexe.

La médication naturiste est une forme de néo-hippocratisme,
qui recommande l'utilisation des conditions et des
facteurs naturels, souvent ignorés ou considérés, comme
empiriques.

Lire la suite..

Médicaments ou traitements naturels (la suite)

La réponse:

Parce que le médicament aussi simple soit-il, est
susceptible de provoquer des effets secondaires
graves, voire mortels. À commencer par l'exemple du
pyramidon, retiré depuis longtemps pour agressivité
spécialement envers les globules blancs, en passant
par le Vioxx, cet anti-inflammatoire non stéroïdien,
retiré récemment à cause des complications
cardio-vasculaires qu'il engendrait, les exemples
peuvent continuer mais ils sont tellement nombreux
que j'ai jugé plus utile de donner l'adresse d'un
site qui fournit les listes des médicaments retirés
(en France, certainement dans d'autres pays aussi),
depuis les années 80:
http://www.prescrire.org/fr/
Le médicament peut devenir -théoriquement à n'importe
quel moment- un "poison", qui, au lieu de soigner ou
améliorer les maladies, il en produit d'autres, maladies
médicamenteuses ou en termes médicaux: maladies iatrogènes.
Une telle maladie peut avoir diverses manifestations, en
allant des simples brûlures d'estomac et des éruptions
cutanées, jusqu'aux intoxications graves, voire fatales!

Lire la suite..

L'alternative aux médicaments

En remplaçant les médicaments avec des remèdes naturels,
on ne fait rien d'autre que de mettre en pratique un
autre principe hippocratique, malheureusement, celui-ci
aussi oublié et délaissé de beaucoup d'entre nous, mais
qui n'a jamais perdu de sa valabilité: " acquérir les
moyens de guérison est au-dessus de tout en sciences
médicales, s'il existe cependant plusieurs voies qui
mènent à cet objectif, il faut en choisir celle qui
soit la moins lésante ! "

Lire la suite..

Parlons phytothérapie

"La nature est le meilleur médecin, elle guérit le 3/4
des malades et, en plus, elle ne dénigre jamais ses
confrères"
, disait Galen.

Malgré toute la robustesse dont il faisait preuve au
début de son existence, Homo Sapiens tombait quand même
malade ne serait-ce que de temps en temps, dans sa
recherche continue de nourriture et de refuge, en
faisant face à toute sorte de mésaventures qui le
guettaient à chaque pas.

Les animaux: chiens, loups et chats mangent de l'herbe,
connue sous le nom de "Chiendent" (Agropyron repens;
Elytrigia repens; Elymus repens), lorsqu'ils souffrent
de maux d'estomac. Le chiendent a des propriétés
purgatives, vermifuges et diurétiques.
Il y a aussi des animaux qui "mettent" sur leurs blessures,
des plantes à propriétés cicatrisantes.

Lire la suite..

Aromathérapie et Gemothérapie

L'aromathérapie:

Aussi vieille que la phytothérapie, elle consiste à
utiliser les plantes médicinales aromatiques ou les
huiles végétales aromatiques, surtout celles de: thym
de culture (Thymus Vulgaris), thym de champ ou
thym serpolet (Thymus Serpyllum), lavande
(Lavandula Angustifolia), romarin (Rosmarinus
Officinalis), mélisse ou citronnelle (Melissa
Officinalis), etc.

La gemothérapie:

Du latin gemma = bourgeon, elle consiste à utiliser les
éléments jeunes d'une plante (bourgeon, radicelles,
branchettes ou petites branches, etc.), qui possèdent
un potentiel thérapeutique beaucoup plus prononcé
que le reste de ses composants. La gemothérapie est
également connue sous le nom de gemo-phytothérapie
ou phyto-embriothérapie. Pour citer quelques indications,
à titre d'exemple:

Lire la suite..

Une erreur est survenue dans ce gadget

Espace publicitaire